VW Spingsessions

17 Mar 2015
VW Spring Sessions apporte le printemps à Bruxelles avec quelques concerts haut de gamme de jazz au programme ce mois-ci et dans les mois à venir.

 www.vwspringsessions.be

 

Mardi 17 mars 2015 - 20:00
AB Club
Andrea Motis & Joan Chamorro group

 

Dans son Espagne natale, Andrea Motis ravit les cœurs par milliers et remplit aisément des salles immenses. Son jeune âge et sa voix puissante ne sont pas étrangers au phénomène. Le fait qu'elle reprenne en voix de tête des titres comme le « Hallelujah » de Leonard Cohen, le « My Funny Valentine » de Chet Baker ou le « Desafinado » de Jobim aide aussi bien entendu. Elle dit, pour sa part, admirer des chanteuses comme Billie Holiday et Sarah Vaughan.

Son mentor Joan Chamorro qui la guide est par ailleurs un excellent bassiste et saxophoniste. Leur dernier album « Feeling Good » a reçu **** de la part de All About Jazz.

https://www.youtube.com/watch?v=y2kFYzTFCRo

 

Donderdag 19 maart 2015 - 20:00
AB Club
STUFF.

 

STUFF. est certainement le groupe le plus fréquemment qualifié de révélation belge de 2015. Le groupe instrumental comptant cinq musiciens, issus pour certains de BRZZVLL, propose un cross-over de hip-hop, jazz, future funk, beat et électro, et est décrit comme “futuriste” et “extraterrestre”.

Ou comme le formule Gunter Van Assche (De Morgen): “L’année 2015 ne s’annonce pas particulièrement excitante sur la scène fusion jazzfunk. Mais STUFF. est une exception à cette règle. À toutes les règles en réalité. Leur son recèle en effet un amour indéfectible pour BadBadNotGood, mais évoque aussi Hudson Mohawke ou Alt-j.”

Une découverte exceptionnelle vous attend en 2015: un concert en live de STUFF.!

https://www.youtube.com/watch?v=1a_VhxK7ipY

  

Zaterdag 21 maart 2015 - 20:00
W-O-L-K-E
Jozef Dumoulin & Benoît Delbecq


Jozef Dumoulin invite Benoît Delbecq dans le cadre de sa ‘Carte Blanche’. Les deux musiciens sont tous deux connus pour leur vision ouverte et innovante de la musique et du piano. Ils jouent chacun un rôle de pionnier dans la transposition de ces idées en un son captivant, tant dans l’idiome du jazz qu’à l’extérieur. La liste des collaborations qu’ils ont engagées au fil des années est particulièrement longue mais cette rencontre revêt, pour eux aussi, un caractère très spécial. Tout en improvisant, ils alternent entre nouvelles et anciennes recettes, toujours dans l’instant présent, sans se sentir obligés de prouver quoi que ce soit.
Le plaisir de jouer et le dialogue occupent une place prépondérante.