Jazz Station

Chaussée de Louvain 193A
1210 Bruxelles
02 733 13 78

À Bruxelles, la Jazz Station vous propose de vivre le jazz au rythme des trains de passage. Le club a en effet élu domicile dans une ancienne gare des chemins de fer qui enjambe les voies de l’axe Bruxelles-Namur-Luxembourg. De la terrasse en surplomb, vous voyez les trains défiler pendant que les ‘blue notes’ s’enfilent à l’intérieur… Une expérience inédite que les musiciens n’hésitent pas à transcender régulièrement en y allant de leurs impros.

Un décor unique : ceci n’est pas une gare

L’immeuble original porte la griffe des ingénieurs H. Joniaux et V. Maillet et arbore un style à mi-chemin entre le néobaroque et la néo-Renaissance flamande. L’inauguration officielle a eu lieu en 1885. Cependant, la gare n’était déjà plus exploitée avant la Grande guerre. Fort heureusement, le bâtiment a été classé en 1996, et en 2003, un bail emphytéotique a été conclu entre la SNCBet la commune de Saint-Josse-ten-Noode de sorte qu’un centre culturel a pu y être créé sous le nom de " Jazz Station ". Ce choix est assez logique somme toute, puisque les trains ont toujours été un trait d’union déterminant dans l’histoire du jazz. Le titre de Duke Ellington " Take The A Train ", du compositeur Billy Strayhorn, ou son " Daybreak Express " sont au nombre des références les plus connues. Sans oublier le " Mystery Pacific " de Django Reinhardt ou l’incontournable " Chattanooga Choo Choo " de Glenn Miller.

Jean Demannez, ancien bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode, est l’instigateur et le promoteur de l’idée de la Jazz Station. Il a veillé à ce que la Commission européenne, sa commune et la Région de Bruxelles-Capitale y aillent de leurs deniers afin de disposer de ressources financières suffisantes. Personne ne s’étonnera de la vive motivation qui habitait Demannez qui était lui-même un batteur de jazz passionné. L’inauguration officielle a eu lieu en septembre 2005. Depuis lors, ce site est devenu un espace multifonctionnel où le jazz joue les premiers violons.

Le jazz décliné sous toutes ses formes, des concerts aux conférences, en passant par des avant-premières et des big bands

Les responsables de la Jazz Station se sont assigné d’emblée l’objectif d’atteindre un public aussi large que possible sans concurrencer directement les clubs de jazz existants. À cet effet, ils ont déployé un éventail d’activités.

L’initiative la plus connue est l’organisation hebdomadaire de concerts apéritifs les samedis à 18 heures. Par ailleurs, des cours sur l’histoire du jazz y sont dispensés en langue française par Jean-Pol Schroeder, auteur de différents ouvrages sur le jazz belge et administrateur délégué de La Maison du Jazz à Liège. Depuis 2013, une série de conférences en langue néerlandaise est organisée en collaboration avec JazzLab Series, l’association flamande de promotion du jazz qui organise des tournées et de nombreuses activités annexes.

La Jazz Station est très appréciée des musiciens parce qu’ils peuvent l’utiliser pour leurs répétitions, voire y être en résidence, de sorte qu’ils puissent élaborer leur projet dans les conditions les plus professionnelles possibles. Un grand nombre de ces répétitions sont d’ailleurs gratuitement accessibles au public. De cette manière, la Jazz Station exerce son rôle de véritable laboratoire du jazz. À ce jour, l’événement phare fut les cinq semaines d’Aka Moon en résidence à la fin 2012 à l’occasion du vingtième anniversaire du groupe.

Par ailleurs, la Jazz Station propose aussi des avant-premières. Sous le thème " Carte blanche ", les musiciens ont toute latitude d’élaborer un programme flambant neuf qu’ils présentent pendant une soirée de concert spéciale. Ces représentations constituent souvent la première de la tournée consécutive.

La Jazz Station accueille en résidence le Jazz Station Big Band sous la direction de Michel Paré depuis sa création en 2006. À l’origine, il avait l’intention, à l’instar du Village Vanguard de New York, de proposer une représentation mensuelle. Cependant, comme presque tous les membres appartiennent à la fine fleur de la scène jazz belge, un tel rythme est apparu impossible à tenir, raison pour laquelle le band est passé à des concerts bimestriels, chaque fois le premier jeudi du mois. En 2011, ce big band a sorti son premier CD qui a eu un écho très positif à la fois auprès de la presse et du public. Le prochain est prévu courant 2014. 

Toujours au chapitre des grands orchestres, la Jazz Station présente le Brussels Youth Jazz Orchestra (BYJO), créé à l’initiative de Jeugd en Muziek Brussel et du Brussels Jazz Orchestra. Comme le nom l’indique, cet orchestre est formé de jeunes dont l’âge maximum est de 25 ans. L’ensemble organise deux fois par an une résidence sur ce site.

S’il est vrai que les musiciens belges sont les éléments centraux de la Jazz Station, il n’en reste pas moins que des musiciens de jazz internationaux sont aussi les bienvenus. C’est principalement le cas pendant les Jazz Nights. Ce sont des minifestivals de trois jours à vocation internationale qui ont lieu plusieurs fois par an et braquent les projecteurs sur un pays ou une région. Récemment, l’Espagne, la République tchèque, l’Allemagne, la France, voire le Canada, ont été à l’honneur. Ces soirées sont souvent organisées en collaboration avec des partenaires internationaux établis à Bruxelles comme le Goethe Institut. De cette manière, les inconditionnels de jazz belge restent au fait de l’actualité jazz de nos voisins européens.

La Jazz Station est également partenaire de grands événements dédiés au jazz dans notre capitale, comme le Brussels Jazz Marathon et le festival Saint-Jazz-Ten-Noode. En juin, elle accueille les examens de fin d’année d’un certain nombre d’académies de musique. Depuis 2013, la Jazz Station est le site où se clôture avec faste la Journée internationale du jazz (30 avril) avec un concert des valeurs belges établies en collaboration avec Les Lundis D’Hortense et Musiq3.

Sous la devise " ce qu’on apprend au berceau dure jusqu’au tombeau ", la Jazz Station organise désormais régulièrement des concerts destinés aux familles le dimanche après-midi. Cet événement est organisé grâce à la précieuse collaboration des Jeunesses Musicales de Bruxelles. Des musiciens de différents courants du jazz expliquent en direct, à l’aide de leur musique, tout ce qui se passe sur la scène. Cet événement prouve à chaque fois que le jazz est aussi accessible à des enfants à partir de 5 ans.

La Jazz Station exerce aussi le rôle de dépositaire des archives. La collecte de livres, disques et magazines commence petit à petit à prendre forme. Sur simple demande, vous pouvez consulter les documents sur place. Qui dit archives dit aussi exposition, cela tombe sous le sens ! La Jazz Station organise ainsi régulièrement des expositions consacrées au jazz. 

Le bâtiment accueille aussi les bureaux de l’organisation jazz Les Lundis D’Hortense, qui organise tous les mercredis un concert d’octobre à mai.

En résumé, la Jazz Station est un haut lieu du jazz où la musique évolue dans un décor unique. L’ambiance y est résolument internationale, avec un public cosmopolite qui y vient pour savourer un jazz de qualité dans des conditions acoustiques parfaites. Un aspect non négligeable de ces manifestations est le grand choix de bières artisanales servies au bar. Original, l’espace lounge immédiatement derrière le bar permet de suivre les concerts sur grand écran, confortablement lové dans un fauteuil. Après leurs représentations, les musiciens se retrouvent régulièrement à proximité du bar, de quoi susciter souvent des discussions très animées : un " après-jazz " comme seule la Jazz Station peut le proposer. Par ailleurs, les prix des plus démocratiques sont un véritable atout, un de plus !