Laurent Blondiau

Met de groep Mâäk als draaischijf, zoekt trompettist Laurent Blondiau continu naar de meest optimale link tussen improvisatie, partituur en Afrikaanse trance.

 

"Pas de vie monotone pour moi mais continuez à chercher et à découvrir dans les conditions que je détermine." 

 

2020 : 

13/02 MikMâäk @ Marni Jazz
10/03 Mâäk Quintet + Bakanaï @ Théâtre Poème
30/05 Mâäk Quintet & MetX invite friends @ Brussels Jazz Weekend
31/05 Mâäk Quintet @ Brussels Jazz Weekend - Les Lundis d’Hortense
21/06 Mâäk Quintet + Bakanaï @ Fête de la Musique dans les Marolles

 

Qui est ... Laurent Blondiau?

Là où il obtient le temps et l'énergie, c'est parfois incompréhensible, mais le trompettiste Laurent Blondiau continue de mettre en avant de nouvelles idées et de nouveaux projets. En particulier, il exige le respect que la barre est toujours haute et que les attentes soient également satisfaites. Une sélection de l'offre récente.

La plaque tournante de toutes ses aventures musicales est le quintette Mâäk (anciennement Mâäk's Spirit), dont le neuvième est sorti l'année dernière. Le fil conducteur de tout le répertoire est l'équilibre délicat entre improvisation et partition, régulièrement accordé avec des rythmes africains (transe).

Depuis janvier 2014, il y a MikMâäk, un véritable "work in progress". Mâäk sera élargi à un groupe de seize meilleurs musiciens. L'été dernier, ce groupe était sur les scènes des festivals de Gaume et Middelheim. Avant que les enregistrements du premier CD aient lieu les 16 et 17 juin à De Werf (Bruges), il y aura un certain nombre de concerts à Marni.
Une toute nouvelle initiative a été ajoutée depuis le mois dernier. Le projet Electro déjà existant (avec João Lobo et Giovanni Di Domenico, entre autres) est renforcé avec cinq danseurs africains du Burkina Faso. Le premier essai réussi vient de se terminer. Le Burkina Faso est aussi le pays où Blondiau, avec le saxophoniste Toine Thys, a fondé Les Ventistes du Faso. Il s'agit d'un cours de formation aux instruments à vent (trompette, flûte, saxophone, trombone, tuba), qui enseigne également comment les musiciens doivent entretenir et réparer leurs instruments.
Pendant Gaume Jazz 2013, il y a eu la première d'un duo avec le bassiste Yannick Peeters. Les réactions ont été si positives qu'une tournée complète du JazzLab suivra le mois prochain avec une escale dans la périphérie bruxelloise.
En plus de tout cela, Blondiau est également régulièrement actif en France où il fait partie de l'Andy Elmer Octet et du nouveau quatuor de Stéphane Payen. Et à la fin de ce mois, il sera de nouveau sur scène à l'Opus Jazz Club de Budapest avec le Gadó Gabor International Quintet.
Il est clair que les activités musicales de Blondiau n'ont pas de limites. Il est donc l'une des figures les plus fascinantes et surprenantes de la scène jazz actuelle.

 Meer informatie

Ce qui est ...

... votre endroit préféré à Bruxelles?

Je voudrais nommer deux endroits qui se complètent. Étant donné que je suis occupé à beaucoup de choses en même temps et que je suis aussi beaucoup sur la route, j'ai parfois besoin de prendre un peu d'air frais et de me vider la tête. L'endroit idéal pour cela est la forêt de Soignes. Je préfère quitter les sentiers paysagers et me promener entre les arbres et la verdure. D'un autre côté, j'aime rencontrer des amis pour rattraper une bonne bière. Je préfère le faire à la Brasserie Verschueren à Sint-Gillis. Ce qui est bien, c'est que la clientèle est un mélange coloré pour que vous puissiez facilement faire connaissance avec tout le monde. Cela donne immédiatement un large éventail de sujets de discussion.

 

... votre meilleur souvenir d'un concert récent?

Je vois beaucoup de bonnes performances mais je ne suis pas toujours dépassé. Cela s'est produit il y a quelques semaines à Bozar lors d'un concert de la pianiste argentine Martha Argerich avec, entre autres, le trompettiste russe Sergei Nakariakov. Ils ont entre autres apporté un concerto pour piano, trompette et cordes de Chostakovitch. La façon dont Argerich dirigeait l'orchestre derrière son piano était hallucinante. La façon dont elle tenait parfois des notes et déterminait le rythme m'a aussi laissé une forte impression. Elle vit à Bruxelles depuis dix ans, mais ne se produit que sporadiquement.
Je voudrais également mentionner ici le concert de Jean-Paul Estiévenart avec son trio fin novembre 2014 à Marni. La façon dont il cherche, raconte et laisse la musique prendre des tournures inattendues, c'est ainsi que la musique aventureuse devrait sonner.

 

... le dernier CD ou disque que vous avez acheté vous-même?

Lors d'un de mes récents voyages au Burkina Faso, j'ai acheté du travail à la chanteuse malienne Tata Diakité. Son sens du rythme et l'attrait de sa voix sont mis en évidence par le son authentique du CD. Ils semblent être des enregistrements sur le terrain, rendant le lien avec ses racines encore plus clair.
Un autre achat récent était 'Concerto pour violoncelle No. 1 'avec' Concerto pour violon n ° A 3 'de Saint-Saëns. La musique idéale pour plonger dans un autre monde.

 

... votre citation préférée en ce moment?

Je vis dans une arrière-maison. La partie avant était autrefois un magasin avec une vitrine. Il y a un autocollant avec un dicton du compositeur, musicologue et philosophe allemand Theodor Adorno: "La chose la plus dangereuse à propos des nouvelles formes d'art est l'absence de danger." Vous pouvez l'interpréter de différentes manières. Par exemple, au premier degré en disant qu'une vie monotone n'est pas vraiment agréable. Vous pouvez ensuite étendre ce sens au point où vous choisissez dans votre vie de continuer à chercher et à découvrir. Pour moi, ce dernier est essentiel. Sans cette motivation, je serais totalement frustré. Cela doit arriver à ma façon et dans mes conditions. Le fait que je doive tenir compte de certaines limites est un fait, mais elles résultent aussi de choix que je fais consciemment.